facade grattée
Maison

Qu’est-ce que le crépis de façade gratté ?

L’une des étapes les plus importantes de la construction et de la rénovation d’une maison est sa finition. Elle consiste au choix du crépis à utiliser pour celle-ci. En effet, il existe plusieurs types de finitions parmi lesquelles on retrouve le crépis gratté de façade. Quelle que soit la raison, il faudra choisir le type de finition pour le crépis de votre maison. Cette matière permet d’apporter la touche finale, l’esthétique et la protection aux murs. Il est appliqué aussi bien sur une façade en béton qu’en pierre et seules les façades en bois ne nécessitent pas d’être recouvert de cette couche de finition. Qu’est-ce que le crépis de façade gratté ? Découvrez dans cet article, les différents avantages du crépis de façade grattée.

Le crépis de façade gratté : c’est quoi ?

Le crépis de façade est un enduit de finition. Il est appliqué sur des murs de façades extérieurs en brique, en béton ou en pierre, pour les enjoliver. Mais surtout, il constitue aussi une couche protectrice contre les influences extérieures en assurant une fonction d’isolant phonique ou thermique.
On utilise donc le crépis de façade pour deux raisons. La première est l’habillement de la façade : c’est l’étape finale qui donne une nouvelle image de la maison. La seconde quant à elle est la protection des murs extérieurs : son rôle est de combler les fissures pour ne pas les aggraver et augmente l’isolation thermophonique de la maison.
Le crépis de façade gratté est un type de finition utilisé le plus souvent pour l’extérieur de votre maison. Le crépis gratté est généralement utilisé sur des maisons au style contemporain, mais il peut être également appliqué sur des immeubles, ainsi que sur des clôtures. Le principal avantage de son utilisation réside dans le fait qu’il permet de réduire la rugosité du crépis simple.

Quels sont les différents types de matériaux contenus dans le crépis ?

Le crépis est souvent projeté manuellement ou avec une machine spécifique. Dans les deux cas, le mélange de granulats (sable avec du ciment ou de l’enduit) à projeter doit être fluide. Les trois types de matériaux utilisés sont : le mortier, le mortier à base de chaux et le plâtre.

Le mortier

Le mortier est le matériau rudimentaire du crépis. Il est fait à partir de sable, de ciment et d’eau. Et on peut l’appliquer sur tout type de support. Pour sa projection sur le mur, on utilise la Tyrolienne ou on le fait manuellement à la truelle. L’inconvénient du mortier est qu’il est rugueux.

Le mortier à base de chaux

Dans ce cas, la chaux remplace le ciment. Il existe deux types de chaux : la chaux aérienne qui se consolide au contact de l’air et la chaux hydraulique qui devient dure au contact de l’eau en priorité et de l’air. Les crépis à base de chaux sont souvent très faciles à appliquer. Ils possèdent également des propriétés contre les insectes.

Quel matériau utiliser pour sa maison ?

Pour réussir le revêtement extérieur de votre maison, il faut choisir des crépis adéquats. Pour cela, vous avez deux possibilités : soit le crépis monocouche, soit le crépis traditionnel.
Le crépis monocouche est encore appelé crépis gratté industriels. Il est constitué de chaux et de ciment livré prêt à l’emploi dans différentes couleurs. Pour appliquer ce type de crépis, il faut une maçonnerie parfaite. De plus, son épaisseur sera déterminée par la qualité du support. Le parement monocouche est souvent utilisé pour recouvrir les murs en béton ou en brique. Il est très répandu dans les ravalements de façade à cause de sa rapidité d’exécution et de sa durée de vie.
Quant aux crépis traditionnels, il est fait à base de ciment ou de chaux ou un mélange des deux. Sa projection se fait à l’aide d’une taloche, le plus souvent en trois couches. La première couche liquide se fait avec la truelle en couche d’accrochage. Puis, une seconde couche plus épaisse pour corriger d’éventuels défauts d’irrégularité et enfin une couche qui déterminera l’esthétique du toit ou du mur.
Par ailleurs, pour assurer une bonne pose de son crépis extérieur, il faut choisir le type de crépis en fonction des propriétés de la façade à recouvrir. L’idéal est de sélectionner un crépis moins dur et moins étanche que le matériau sur lequel il est posé. Ainsi, la peinture sera imperméable à l’eau tout en laissant respirer le mur.
Raison pour laquelle, le crépis monocouche est adapté aux murs composés de briques, de parpaings ou de béton. Puis, une peinture (acrylique, minérale, pliolite ou siloxane) sera ensuite choisie en fonction de l’état et de l’exposition de la façade. Toutefois, si l’on doit recouvrir du béton cellulaire ou un matériau d’isolation, il faudra dans ces cas opter pour un enduit spécifique au matériau à recouvrir. Une fois la qualité du crépis gratté choisie, il faudra trouver la finition adéquate pour votre façade.

Les différents types de crépis de finition

Le rendu présente en particulier un rendu rugueux sur les façades. Mais, il apporte un certain cachet. On peut le colorier dans le but de le personnaliser au maximum. Il existe quatre types de crépis extérieurs : le crépis projeté, le crépis taloché et le crépis gratté, le crépis écrasé.

Crépis projetés

Il s’agit de la technique la plus utilisée par les professionnels actuellement. Il favorise en effet le crépissage d’une grande surface en un minimum de temps. Pour le réaliser, on utilise une machine spécifique composée d’une pompe et d’un malaxeur dans lequel on introduit les différents éléments essentiels.

Crépis gratté

Comme son nom l’indique, il consiste à gratter les crépis projetés sur la façade. Ainsi, après avoir appliqué le crépis sur le mur, on gratte ensuite avec une planche à clous et une règle de maçon. Cette technique présente un résultat plus esthétique que le crépis projeté. Toutefois, cet enduit est plus fragile.

Crépis écrasé

Cette méthode est l’intermédiaire entre le crépis taloché et le crépis projeté classique un peu brut. En effet, après projection du crépis sur la façade, il est lissé avec une taloche pendant qu’il est encore frais.

Crépis taloché

Il est appliqué avec une taloche ou un rouleau alvéolé. Le crépis gratté donne ainsi un rendu très textualité. Ce qui est adapté aux petites surfaces. Le crépi écrasé donne un résultat très élégant et assez moderne.
Ici, il faudra choisir entre la finition projetée (plus rapide et plus commune, mais nécessite un matériel spécifique), talochée (très esthétique, mais est très long à réaliser), grattée (nécessite une main-d’œuvre importante) ou écrasée (plus rapide et esthétique). Ce choix doit se faire en fonction de vos goûts. Après le choix de la qualité et de la finition du crépi, vous pouvez à présent passer au crépissage.

Comment crépir votre façade ?

Pour crépir votre mur comme un professionnel, il faudra suivre quelques étapes.

La préparation du chantier

La première étape de la préparation consiste à préparer le chantier. Pour cela, vous devez mettre des bâches au sol pour protéger votre jardin ou votre terrasse. De plus, il faut appliquer un ruban de masquage au niveau des ouvertures. Et surtout, retirer les volets.

Rendre propre le mur

Pour faire le crépissage, le mur doit être en bonne et due forme. Ainsi, il faut disposer d’un mur propre et plus ou moins lisse. Pour cela, vous devez brosser le mur à partir d’une brosse métallique. Ce qui permettra de dégager les moisissures et de faciliter l’application d’un enduit industriel.
De plus, il faut nettoyer la façade avec un nettoyeur à haute pression ou à l’aide d’un jet d’eau. Aussi, s’il y a des mousses sur votre mousse, pensez à y mettre un fongicide. Cela vous permettra de retirer les mousses et de faire travailler sur un support propre.
Par ailleurs, en cas de fissures, il faut faire le rebouchage des fissures avec un enduit de rebouchage. Faites aussi la même chose pour toutes les autres imperfections de la façade. Toutefois, si votre mur est ancien, pensez à retirer l’ancien revêtement ou à dégager l’ancien crépis.

Utiliser un fixateur de fond et une sous-couche

Pour faciliter l’adhésion du crépis gratté, il faut arranger le mur avant de poser de l’enduit de façade, à partir de deux préparations. D’abord, il faut appliquer un fixateur de fond afin de garantir un mur non friable et un résultat durable. Puis, laisser sécher pendant 4 jours après cette application. Ensuite, il faut poser une sous-couche pour crépis. Il s’agit d’une peinture de sous-couche universelle pour mur extérieur. Il permet de faciliter l’adhérence du crépis et assure un remplissage uniforme sur toute la surface. Puis, laissez reposer 4 jours avant de poser le crépis.

Préparer l’enduit extérieur

Le crépis extérieur est un mélange qui se vend. Mais vous pouvez aussi le réaliser vous-même. Pour le faire soi-même, vous devez connaitre les étapes. D’abord, il est nécessaire de mélanger de sable 50 %, de 50 % de ciment et une grande quantité d’eau. Toutefois, il faut ajouter l’eau jusqu’à ce que le crépis devienne liquide, mais il doit continuer de coller à la truelle.
Puis, pour avoir un crépis coloré, vous devez bien évidemment ajouter des pigments colorés à ce mélange. Vous pouvez également de produire un crépis à la chaux, à partir de chaux aérienne ou de chaux hydraulique.

Poser votre crépis

Après préparation de votre mixture, il faut maintenant l’appliquer. Pour cela, il faut d’abord s’assurer que le mur est bien humide, de sorte à créer de poches d’air dans votre crépis. Ensuite, servez-vous d’une truelle et d’une taloche pour étaler votre crépis. Et enfin, utilisez un couteau à enduire pour les coins difficiles. À la suite, de cette étape, il ne faut pas laisser sécher le mur avant d’appliquer l’enduit de finition (crépis gratté).

Comment mettre en place le crépis gratté ?

La mise en place de la finition grattée se fait en deux phases.

La phase de projection

Cette première phase consiste à projeter le crépis directement sur les façades. Elle est réalisée à l’aide d’une taloche ou d’un pistolet. La mise en place du crépis de façade gratté s’effectue au moyen d’un pistolet électrique à haute pression. À l’aide d’une buse perforée, le crépis est projeté sur la façade sous une pression comprise entre 50 et 200 bars.
Durant ce processus, le pistolet doit être tenu de manière à être perpendiculaire au support. L’idéal serait de garder une distance comprise entre 0,7 et 1 mètre. Procéder ensuite lentement à des passes croisées en s’assurant de chevaucher de 50 % la passe précédente.

La phase de grattage

Pour cette seconde phase, le crépis est gratté manuellement grâce à une taloche à clou, qui est aussi connue sous le nom de grattoir, ou avec une règle spécifique. L’utilisation de baguettes en plastique blanches sur tous les angles de la façade permet d’obtenir une finition assez propre. Étant donné que cette deuxième étape est manuelle, l’opération nécessite beaucoup de main-d’œuvre et également de beaucoup de temps. Il est recommandé de toujours faire appel à un professionnel pour la finition de votre maison.

Quels sont les avantages du crépis de façade gratté

Le choix du crépis gratté pour la finition ou la rénovation de votre habitat offre indéniablement bon nombre d’avantages.

La mise en valeur des volumes de votre maison

Réputé pour son esthétisme, le crépis gratté est très souvent utilisé pour décorer les façades des monuments, car il a la particularité de mettre en lumière les volumes. Son utilisation permet de mettre particulièrement en valeur les volumes d’une maison. C’est le type de finition qui offre à votre façade un aspect résolument moderne. Avec la technique du crépis gratté, vous obtenez ainsi un rendu plus élégant et uniforme. Ainsi, il permet de :
• Résoudre les problèmes d’humidité : En dehors du fait d’apporter un cachet supplémentaire à votre maison, le crépis de façade gratté appliqué sur votre maison lors d’un ravalement de façade à la particularité de le rendre imperméable. il met ainsi fin aux différents problèmes d’humidité.
• Adaptable selon vos goûts : En plus d’offrir une texture particulière, le crépis gratté peut prendre une teinte selon vos goûts. Pour cela, des pigments peuvent directement lui être ajoutés. Un nuancier étendu est également possible.
Que ce soit sur un ancien bâtiment ou une construction toute neuve, il fait partie des revêtements de façades qui offrent une allure noble en plus d’assurer l’isolation des murs. L’aspect granuleux étant moins important que sur un simple crépis projeté, vous avez donc des motifs plus ténus.
Si pour vos travaux de rénovation de façade vous entendez faire ce type de finition, le plus prudent reste de faire appel à un façadier. Vous serez alors assuré d’avoir un bon crépis isolant. Prenez garde toutefois à demander l’autorisation à votre mairie avant d’adopter une teinte donnée pour votre façade. Le plan local d’urbanisme (PLU) pourra selon le cas vous obliger à choisir une couleur donnée.
• La mise en place : La mise en place d’un crépis gratté pour votre maison est assez aisée. Elle favorise la convection naturelle de l’air permettant ainsi à votre maison de mieux respirer surtout en rénovation. Ce type de finition est devenu pléthore de nos jours.
• Un entretien aisé : Chaque façade se salit un peu à un moment ou à un autre. Toutefois, l’entretien d’une façade en crépis est très facile. Vous pouvez effectuer un nettoyage chaque année de préférence avec un tuyau d’arrosage. Il est également possible d’utiliser un nettoyeur haute pression tout en faisant attention à ne pas dépasser les 80 à 100 bars. Vous aurez ainsi une façade comme neuve.
Généralement, il faut un mélange d’eau froide et d’eau de Javel pour nettoyer le crépis. Le nettoyage consiste d’abord à brosser la façade avec cette solution, on procède ensuite au rinçage de la façade.
• La possibilité de repeinte
Après quelques années, votre crépis pourrait ne plus vous plaire au bout de quelques années parce qu’il est sale ou que la couleur est démodée. Quelles que soient les raisons, procéder à un ravalement de façade constitue une solution.
Il est alors possible de repeindre votre vieux crépis gratté. S’il est seulement sale, pour le rendre propre, vous pouvez le passer au nettoyeur haute pression. Cependant dans le cas où la peinture est nécessaire à cause du vieillissement de votre crépis, il est vivement recommandé de passer un primaire d’accrochage afin que la peinture tienne mieux. Veillez à ce que ce type de travail soit réalisé par temps sec.
Lorsque vous prenez la décision de renouveler la façade de votre bâtiment avec un crépi gratté, et que celui-ci va modifier sa couleur ou son aspect, vous êtes alors tenu de demander à votre mairie une autorisation de travaux. Le Plan local d’urbanisme, que l’administration des bâtiments et la commune gèrent, peut alors vous imposer une couleur précise.
• Fourchettes de prix avantageux
Le crépi gratté offre un large éventail de possibilités en termes de couleur, d’isolation et d’architecture. De ce fait, cela a une certaine influence sur son prix, qui peut lui aussi fluctuer considérablement. Le facteur déterminant pour le prix est de savoir si vous voulez ou non une façade avec isolation. Cependant, le crépis de façade gratté demeure moins cher en termes de prix.
Le crépis gratté est très reconnu et apprécié de ses utilisateurs, car en valeur e volume des maisons. Mais, il cause également des désagréments.

Quels sont les inconvénients du crépis gratté ?

La réalisation de ce type de finition avec le crépis gratté est sujette à de nombreux ennuis. En effet, c’est une finition qui prend assez de temps étant complexe à réaliser. Elle est fragile et sa durabilité laisse à désirer, car en temps d’intempéries, elle se dégrade très vite (développement de moisissures, de mousses, surfaces abimées). Sa réalisation est compromise quand il fait trop froid ou trop chaud. Le crépis gratté peut également perdre son épaisseur de manière importante. Il peut avoir des défauts sur les grandes façades surtout quand le soleil est ardent.
L’épaisseur du crépis gratté peut varier entre 10 à 12 mm voire plus, mais au-delà de 20 mm, des fissures apparaissent. Aussi, l’entretien de ce type de crépis s’avère difficile. Cela est dû à la rusticité de la matière. Aussi, le crépis demande un temps de séchage très long après son application. Ce temps peut aller jusqu’à 8 semaines. Cela permet au béton de pouvoir évacuer son humidité. Aussi, l’application du crépis de façade gratté est salissante lorsque le matériau est projeté. Il est donc primordial de bien nettoyer le lieu de travail après la pose du crépis.

Comment entretenir un crépis de façade gratté ?

Une façade construite ou rénovée avec du crépis gratté est très fragile et doit être nettoyée avec la plus grande précaution. Ainsi, il faudra entretenir la façade avec un simple appareil. Celui-ci ne doit pas exercer de pression sur la façade. En effet, les solutions agressives détruisent la façade que ce soit en imperméabilité qu’en apparence.

Où trouver du crépis gratté ?

Le crépis gratté peut être trouvé dans les magasins de vente, les enseignes qui sont spécialisées en vente et en fabrication de crépis grattée. Aussi, plusieurs entreprises en ligne sont spécialisées dans la vente de crépis. Il faudra également demander de l’aide aux proches ayant déjà réalisé des crépis de façade grattés. Le prix d’u crépis gratté varie entre 8 et 15 euros. Le crépis gratté peut être enduit par soi-même ou par un professionnel. Lorsque c’est ce dernier, il est certain que la pose est garantie de toute malfaçon. Le prix de l’application du crépis gratté par un professionnel varie entre 25 et 40 euros le m².
Le crépis de façade gratté en raison de sa nature est la plus utilisé et la mieux conseillé en termes de rénovation ou de construction. Il permet, de par sa qualité de donner un aspect esthétique à la finition de votre extérieur. Aussi, il permet de protéger la façade contre les différentes intempéries. Le crépis gratté a également différents inconvénients. Il faudra donc en prendre soin grâce aux différents appareils qui sont préconisés à cet effet. Il faudra également éviter d’utiliser des solutions agressives dans le cadre de son entretien.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 36 = 42