Cubitts lance une application qui permet aux gens d’essayer des lunettes depuis chez eux

17
0

La société de lunettes Cubitts a dévoilé une application qui permet aux gens d’essayer des lunettes virtuellement depuis leur téléphone en utilisant un scan 3D de leur visage.

Cela résout le plus gros problème de la vente au détail en ligne, selon la marque londonienne : « trouver des montures qui correspondent à votre visage unique ».

Selon les recherches de Cubitts, seulement 20 % des porteurs de lunettes au Royaume-Uni pensent qu’ils ont la coupe parfaite en matière de montures.

La plupart d’entre eux s’appuient sur les recommandations d’une autre personne, plutôt que sur un guide central ou une source en ligne, explique l’entreprise.


« Précision submillimétrique »

L’application a été développée par l’équipe interne internationale de Cubitts, qui comprend des développeurs, des opticiens ophtalmiques et des fabricants de montures.

Il est construit sur la technologie Heru en instance de brevet de Cubitts, du nom du dieu égyptien qui a pris la forme d’un faucon.

La technologie fonctionne avec la caméra TrueDepth (disponible sur les téléphones iPhone X plus) pour créer un modèle 3D des visages des personnes sur 18 points différents. Les mesures incluent le pont de nez, la largeur des tempes et les angles du nez.

Selon Cubitts, cette technique permet de mesurer des visages avec une « précision submillimétrique ». Cela vise à fournir un niveau de précision qui n’était auparavant disponible qu’en magasin, explique la société.

Une fois le scan 3D effectué, l’application proposera des modèles qui conviennent le mieux à des formes spécifiques. Différents styles et couleurs peuvent être prévisualisés. Dans un premier temps, une collection de 32 cadres sera disponible sur l’application.

L’application simule la façon dont les montures seront placées sur différentes formes de visage, estimant ainsi les mesures clés telles que la distance pupillaire et l’inclinaison pantoscopique (l’angle où la lentille tombe par rapport à la ligne de vue de quelqu’un).

Il est également possible d’ajouter des lentilles spécifiques, telles que des focales variables et des teintes. Au fur et à mesure que de plus en plus de visages sont scannés, une gamme de lunettes plus diversifiée sera disponible dans les futures collections, explique la société.

Ces données ne seront utilisées à aucune autre fin, selon Cubitts, bien que les utilisateurs puissent retirer leur consentement à tout moment.


Une « expérience boutique » pour tous

Au cours du processus de conception, environ 2000 têtes ont été numérisées, ce qui a aidé Cubitts à comprendre «l’hétérogénéité des têtes humaines dans toute leur composition», dit la marque.

Le fondateur de Cubitts, Tom Broughton, a déclaré que l’application pourrait aider les gens à se libérer de la « tyrannie des montures mal ajustées et peu performantes ».

« La plupart des montures ne sont disponibles qu’en une seule taille, conçues pour un port « moyen », ce qui signifie que de larges pans ne peuvent même pas obtenir une monture qui convient», ajoute-t-il. Le lancement de l’application vise à apporter « une expérience de boutique à une époque où les gens ne peuvent pas y accéder ».

L’application est actuellement disponible en version bêta, avant un lancement complet en septembre de cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici