porte intérieur
Bricolage,  Maison

Quelle est la taille d’une porte d’intérieur ?

Au cours des travaux de construction, certains aspects que l’on jugé être des détails mais qui à bien y voir sont des points cruciaux. On ne peut par exemple pas démarrer des travaux et finir par disposer des portes de dimensions quelconque. Il y a des règles et des normes à suivre en la matière et celles-ci peuvent varier en tenant compte des besoins. Ces normes sont strictes et inviolables de sorte à avoir des dimensions standards. Dans cet article, nous vous donnons des indications concernant ces normes en fonction des circonstances, des besoins et des cas particuliers.

La taille standard 

Il existe en réalité des tailles standards qui respectent la norme homologuée NF P 01-005. Celle-ci donne des dimensions variables mais uniquement au niveau de la hauteur. En la respectant, la porte d’entrée est à 2m15 alors que pour une porte intérieure, il doit y avoir 11 cm de moins soit 2m04. Pour cette règle, les autres références restent les mêmes en ce qui concerne les dimensions. Nous avons donc : des vantaux dont la largeur est comprise entre 2,9 et 40 cm. En ce qui concerne la hauteur, elle a déjà été mentionnée un peu plus haut, il suffit juste qu’elle dépasse 2 mètres.

La largeur : la largeur d’une porte n’est jamais l’objet d’un hasard. Pour l’avoir, il faut prendre en compte plusieurs facteurs. Parmi ces facteurs, le plus important est l’espace utile pour assurer une ouverture aisée de la porte. Les largeurs de porte les plus recommandées sont de 63, 73, 83 et 93 cm.

Vous pouvez ainsi, adopter l’une de ces dimensions pour la largeur de votre porte. Toutefois, depuis un certain moment, des matériaux innovants sont adoptés pour les constructions nouvelle génération. Ainsi, certaines largeurs sont plus appréciées que d’autres. C’est le cas des constructions BBC.

En effet, les constructions BBC sont plus récentes et adoptent des portes intérieures de 83 cm de large. Cette dimension à priori n’est pas une norme en la matière, cependant elle a été tellement utilisée de la sorte qu’elle est devenue standard. En plus, cette large de porte permet le passage d’un fauteuil roulant.

La hauteur : En ce qui concerne la hauteur, comme évoqué plus haut, elle standard et dépasse les 2 mètres.   Pour les portes d’intérieur,elle est de 2,04 m. En réalité, c’est la hauteur minimale autorisée. Il ne faut donc pas en faire moins que celle-là. Lorsqu’une dimension définie a été adoptée pendant la construction, il est de bon ton qu’elle soit conservée même pour des travaux de rénovation. 

Les portes à deux vantaux

En général, toutes les portes ne sont pas de même nature, même celle d’intérieur. Dans cette partie, on parlera des portes à deux vantaux. Il faut déjà préciser que ces types de portes ne sont pas aussi courants. Elles sont néanmoins vendues dans certaines entreprises. Pour ces portes, les dimensions sont les suivantes : 204 cm sur 126 cm lorsque les vantaux sont inégaux. Et quand les vantaux sont égaux, il est recommandé d’adopter 204 sur 146 cm. Ces mesures sont déjà standardisées. Alors si elles ne sont pas conformes à vos portes, c’est que celles-ci ne sont pas dans les normes.

Le cas des problèmes de bâti

Dans d’autres cas, il est possible de trouver que le bâti existant n’est pas réalisé selon les normes standards. Il y a alors un souci qui se pose : comment ramener ce bâti dans les normes sachant que ce type de bloc de portes est de différentes dimensions ? Pas de crainte à avoir, il y a des solutions et certaines techniques de remodelage pour adapter une porte standard à ce type de bloc de portes.

Première solution : dans le premier cas de figure, il est possible que le bloc soit de taille assez proche de la norme. Dans ce cas, c’est un bel avantage, il suffit simplement de réaliser une recoupe pour que la porte s’adapte assez facilement. La recoupe est assez simple à faire, vous pouvez d’ailleurs la réaliser vous-même. Mais si vous avez des doutes, vous pouvez suivre des tutos sur YouTube pour connaître les bonnes pratiques à adopter dans ce cas.

Deuxième solution : celle-ci est aussi simple que la première si vous n’êtes pas un bricoleur dans l’âme, il vaut mieux refaire une porte sur-mesure adaptée au bloc. Ce qui est réalisable même pour une porte d’intérieur.

La troisième solution : Si les deux premières solutions ne sont pas exploitables, vous avez une dernière option. Il suffit juste de mettre des impostes ou des tierces pour faciliter l’adaptation de la taille de la porte. Cette dernière option est moins onéreuse si vous faites bien le point de près. En plus, elle vous permet de faire accéder à votre maison de la luminosité.

Les cas des rénovations et des installations

Dans le cas d’espèce, seules les anciennes maisons seront prises en compte. En réalité, il existe des habitations très anciennes mais qui sont dans un état très acceptable. Au cœur de ces habitations, les portes inférieures restent sans retouches sur lorsqu’elles sont faites en bois massif. Ce qui leur offre une bonne durabilité. Dans certaines situations, il est recommandé de procéder à la standardisation car généralement ces portes ne sont pas standardisées. Et dans le cas de travaux complets, les propriétaires, les propriétaires essaient de donner un nouveau visage à leur maison. Par ailleurs, la pose d’une porte intérieure neuve est carrément une autre affaire. Pour la réussir, il est important de tenir compte du bloc de la porte et de la porte elle-même. Pour la suite, la pose suit exactement les normes des nouvelles constructions. Et lorsque le bloc de porte est totalement usé, il faut carrément faire un renouvellement général. Il est alors nécessaire de prendre des mesures différentes dont la hauteur de la porte qui comprend la hauteur tableau extérieur et la hauteur totale intérieure. Il faut également prendre la largeur dont notamment la largeur tableau extérieur, la largeur totale intérieure et l’épaisseur de la feuillure. En ce qui concerne la rénovation, les considérations sont un peu plus différentes. On parlera prioritairement d’une pose de porte car en matière de rénovation, le bloc de porte est gardé. Il suffit juste que le bâti soit gardé à l’état et le bloc va accueillir une porte intérieure standardisée. De toutes les façons, il est important de savoir prendre en compte toutes les mesures des portes intérieures. C’est assez pratique lorsque vous envisagez d’en changer. Dans ce cas, ce qu’il vous faut c’est un mètre à mesurer et vous devez procéder comme suit :

Comme énuméré précédemment dans le premier cas où il n’est pas question d’enlever le bâti, il s’agira alors de changer simplement le battant. Pour ce faire, il faut enlever le battant de la porte intérieure pour prendre des mesures avant de pouvoir poser convenablement votre porte. C’est après cette phase que l’on commencera par prendre les mesures dans le bâti même. Pour ce faire, il faut la mesurer en hauteur en considérant la feuillure et faites une deuxième mesure sans tenir compte de ce paramètre. Il faut ensuite tenir compte de la même procédure avec la largeur de la porte. En prenant les mesures, vous devez les prendre en trois différents points. Sachez ici qu’il s’agit de prendre les mesures de la porte et non celles des contours. Autrement dit, vous devez prendre les dimensions du bloc de la porte ou du bâti. Il peut aussi arriver que vous décidiez de condamner une porte surtout pour un objectif de décoration.

La porte intérieure sur mesure

En réalité, les normes standards pour les portes d’intérieur ne sont pas obligatoires. Il est alors évident que vous optez pour des dimensions sur mesure. Diverses raisons peuvent motiver ce choix de porte intérieure. Il s’agit entre autres des contraintes architecturales et surtout pour avoir un rendu plus attrayant. Dans ce cas, la dernière décision ne revient qu’au propriétaire. Cependant, même si vous avez envie de faire les choses de manière plus singulière, il est préférable d’opter pour les mesures standards. Cela vous facilitera la tâche si un jour vous devez faire des rénovations ou changer simplement votre porte intérieure. En plus, sur le plan financier ça vous reviendra toujours moins cher.

Le cas d’une porte pour handicapé

Depuis les premiers mois de l’année 2010, l’État a pris en considération le cas des personnes handicapées et leur accessibilité à travers les portes. Cela se base surtout sur leur possibilité d’accéder aux appartements et aux maisons. Tous les handicapés sont pris en compte ici sans exception. Pour ce faire, tous les logements doivent avoir une conformation susceptible de faciliter l’accès aux handicapés. Cela n’exclut pas les portes d’intérieur. Dans ce sillage, c’est la largeur des portes qui retient particulièrement l’attention. Il faut une largeur susceptible de permettre aux personnes handicapées de circuler librement au sein des logements. 

Par ailleurs, la largeur de porte intérieure requise pour les personnes handicapées est de 83 cm comme c’est le cas pour les constructions BBC. Les entrées  sont donc suffisamment larges pour laisser passer les fauteuils roulants très facilement. Le passage utile doit donc être supérieur ou égal à 77 cm.

Dans ce même ordre d’idée, il est important de prévoir un espace de manœuvre autour de la porte. Cet espace permet à la personne en fauteuil roulant de faire toutes les manœuvres possibles en toute autonomie. 

Les règles à prendre en compte pour une porte intérieure adaptée aux personnes handicapées

Les portes intérieures concernées ici sont celles franchissables par tous. De toute évidence, on inclut les handicapés comme les personnes qui ne peuvent effectuer certains gestes et ne peuvent pas passer par une porte trop petite. Du coup, il y a certaines règles de base à suivre à tout prix. Ces règles ne s’appliquent pas uniquement aux logements personnels mais concernent également les lieux de travail, de commerces et autres. Les règles applicables sont les suivantes : 

L’espace de manœuvre : on tiendra compte des personnes handicapées ayant un fauteuil roulant. En effet, il faut prévoir plus d’espace pour permettre au fauteuil de réaliser un demi tour. Et c’est justement cet espace qui permettra à l’handicapé de faire les manœuvres dans les deux sens de la porte. 

La largeur de passage : c’est la largeur minimale prévue pour qu’une personne puisse circuler librement par l’entrée sans aucun problème. La largeur de passage est la largeur dite utile et elle correspond au 83 cm

Poignée et serrure : Il est important que l’effort fait par une personne pour actionner le poignet soit en dessous de 5 kg. Il faut néanmoins noter que la pose de ce type de porte doit préférentiellement se faire par un professionnel. Car en dépit des différentes dimensions, il faut tenir compte des types de portes comme avec contrôle d’accès. Elles peuvent être parfois vitrées ou encore de sas d’isolement. Les professionnels ou les organismes spécialisés connaissent assez mieux ces détails et agissent avec plus d’efficacité.

Le choix de la taille d’une porte

Comme évoqué à l’entame de cet article, les dimensions d’une porte neuve standard sont assez variables. Cependant, on les a présentées avec tous les détails possibles. Pour des personnes tenant une construction, le souci de taille se pose toujours. Ainsi, pour du neuf, il est important d’y tenir un minimum de réflexion. Le choix de la taille d’une porte intérieure est très important, car c’est de ce paramètre que dépend la praticité de la porte. Sachez que si vous optez pour une trop petite porte, vous aurez gagné de l’espace mais il y a certains objets qui ne pourront pas accéder facilement à votre intérieur. Les meubles par exemple ont du mal à passer les ouvertures trop restreintes.

63 ou 73 cm : ce sont les largeurs les plus petites et généralement elles ne laissent passer uniquement des personnes.

83 et 93 cm : ces portes sont plus larges. Ce sont celles que l’on adopte pour les constructions BBC. Elles laissent passer les fauteuils roulants. Elles permettent également que les meubles passent facilement ainsi que les appareils électroménagers.

126 et 146 cm : il s’agit ici surtout de porte double. Étant donné cette largeur, on peut y faire passer des meubles plus imposants. Toutefois, sachez qu’une porte intérieure moins large vous aidera à avoir plus d’espace mais vous risquez de regretter assez tôt ce choix. 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

61 − 57 =